Qu’a modifié la crise sanitaire dans nos missions ?

Au début du mois de mars, nous avons eu le plaisir de voir l’aboutissement et la concrétisation du projet « Fenêtres sur confinement », mené par un groupe de 5 sociologues, certaines, membres de l’ACAD. Pendant ces deux années de pandémie, un travail considérable a été réalisé. Il a donné lieu à la mise en ligne d’un site internet dédié à cette étude, et la création de 10 podcasts qui retracent les journaux de bord tenus par des femmes et des hommes, jeunes et moins jeunes, tous citadins, pendant les deux mois de confinement du printemps 2020.

L’ACAD a contribué à la réalisation de ce projet, et il était important de le présenter, au cours d’une Matinale spéciale au cours de laquelle nous essayerions d’aller plus loin sur les conséquences de cette crise, pour nos métiers :

Qu’a modifié la crise sanitaire dans nos pratiques professionnelles et dans le contenu de nos missions ?

 A-t-elle suscité de nouveaux sujets et/ou enjeux ? Sommes-nous amenés à réviser nos principes intellectuels pour aborder différemment les commandes ? Aurions-nous répondu différemment à ces mêmes commandes il y a deux ans ?
Nos clients ont-ils déjà intégré la nouvelle donne, et si oui avec quels impacts pour nos missions ? Ce sont ces questions qui ont été débattues avec 25 acadiens , au cours de 3 ateliers et un temps de conclusions :

Pour introduire les discussions nous sommes partis de l’écoute de 3 des podcasts réalisés dans le cadre de la recherche du groupe de 5 sociologues et urbanistes et soutenue par l’ACAD : Vois confinées : les podcasts

Un compte-rendu est en cours de préparation et sera publié avant l’été. Ce travail en commun constituera le socle d’un évènement que nous envisageons d’organiser à la fin de l’année, autour de chercheurs, d’experts de la Ville dans toutes ses composantes, et de nos maîtres d’ouvrage.

Voir aussi le site :  Fenêtre sur confinement