Le périurbain réévalué à l’aulne de la crise sanitaire : 2ème partie



Présentation en avant-première de la Conférence stratégique du FPU

Le périurbain réévalué à l’aulne de la crise sanitaire : des réponses possibles pour l’habitat, entre ville et campagne

Depuis plusieurs décennies, la question de la densité se pose en arbitre du développement urbain, aux motifs justifiés d’une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux, mais aussi d’un cadre de vie mieux émaillé de services urbains, et plus à même de répondre aux attentes des habitants. La crise sanitaire que nous venons de vivre paraît, en première approche, réinterroger les bases d’un équilibre entre les sphères individuelle et collective, bougeant les seuils entre l’intime et l’espace public. Dans ce contexte, le concept du périurbain mérite d’être réévalué, en décentrant le regard et les approches de ce milieu souvent décrié mais peut-être insuffisamment analysé.

Pour l’animation de la conférence :
 
Nathalie Bonnevide : dirigeante de Filigrane programmation – Membre du Bureau du Conseil d’administration de l’ACAD, et Trésorière.

Deuxième partie Mardi 9 mars 2021

 Intervenant : Pierre-Marie TRICAUD

Ingénieur agronome, paysagiste concepteur et docteur en urbanisme, de l’Institut Paris Région, impliqué à la Fédération Française du Paysage, à l’ICOMOS et à l’Académie d’Agriculture de France.

Il participe régulièrement à différentes études et publications (Les Cahiers de l’Institut Paris Région) dans les domaines de l’urbanisme, du grand paysage, et du patrimoine. En tant que concepteur, Pierre-Marie Tricaud participe à des équipes interdisciplinaires, dans le cadre de projets paysagers aussi bien régionaux qu’internationaux à des échelles variées. Il développe une expertise particulière sur la prise en compte des valeurs culturelles, naturelles, paysagères et historiques d’un site en vue de son aménagement, sur la valorisation, le développement et l’usage des éléments concernés, au-delà de leur simple préservation. Il a mené des missions d’expertise pour l’UNESCO et ses organismes de conseil. Il enseigne à l’ESAJ, l’école des paysages de la transition écologique.

Vous pourrez accéder au diaporama et à l’enregistrement de l’intervention dans la partie réservée aux adhérents.